Témoignage, du ski de compétition avec un handicap de la vue

Avertissement

L'association blindlife a été dissoute fin 2017, et a été remplacée par step2blind , une société qui a lles mêmes objectifs.

Ce site ne sera plus maintenu.

A bientôt sur step2blind

Natacha de Montmollin aux championnats du monde de ski alpin, 1996
Ma fille, Natacha de Montmollin, non-voyante, était très sportive étant jeune. Maintenant, à 40 ans passés, elle continue à être active, mais cette fois avec son mari et ses enfants.

Quand elle avait entre 13 et 25 ans, elle a fait de la compétition de ski et de tandem. Un jour, nous avions assisté à des championnats de ski, dans une belle ambiance de fête: musique, encouragements, applaudissements, les Suisses avec leurs cloches, il y avait beaucoup de spectateurs. Nous avions vu descendre des personnes avec toutes sortes de handicap, et nous pouvions les suivre sur un grand écran, c’était magnifique.

Tout d’un coup, la musique s’est tue, les cloches se sont arrêtées, les spectateurs ont arrêté de scander leurs encouragements. Dans un silence total les skieurs handicapés de la vue sont descendus, on entendait juste « à gauche, à droite « . Sur le grand écran on les voyait descendre, mais les spectateurs restaient silencieux. Et puis c’était au tour de ma fille, je la voyais descendre dans ce silence impressionnant, j’étais prise par l’émotion et j’en avais la chaire de poule! Parmi les spectateurs il y avaient aussi des personnes, qui voyaient une telle compétition pour la première fois. Leurs réactions étaient surtout « quelle émotion! »

Découvrez :

Tags: