repas dans le noir

Intégrer les citoyens du monde de la nuit

 Aveugle et pleinement intégrée

Natacha de Montmollin, ici avec sa fille Solène, organise un repas de soutien dans le noir en faveur de Blindlife. L'organisation, que'elle a créée en 2000, fait office de passerelle entre le monde des handicapés de la vue et celui des bien-voyants, afin de favoriser leur intégration.

Les produits neuchâtelois au top

Le canton de Neuchâtel est hôte d’honneur au salon Goûts et terroirs, à Bulle.

«Je crois qu’on a réussi. L’image que nous donnons de Neuchâtel est grandiose.» C’est par ces mots que Violaine Blétry-de Montmollin, directrice de Neuchâtel Vins et Terroir décrit la participation du canton au salon suisse Goûts et terroirs à Bulle, dans le canton de Fribourg.

Manger dans le noir fait tomber les barrières

Yverdon, souper dans le noir, reportage
 
Créée en 2000 par Natacha de Montmollin, l'association Blindlife a pour but de «jeter un pont entre voyants et non-voyants». Depuis 2004, cette non-voyante originaire d'Yverdon organise, notamment, des repas dans le noir. Samedi, 69 convives ont pu approcher quelque peu sa réalité le temps d'un souper dans l'obscurité

Le + par apport à un restaurant dans le noir

Il existe plusieurs restaurants dans le noir. Blindlife se démarque par apports à plusieurs éléments :
  • A la fin de la soirée, les lumières sont rallumées, ce qui vous permettra de redécouvrir le voisage de vos voisins, mais aussi de découvrir la salle et l'état dans laquelle elle se trouve.

Déroulement d'un souper, dîner dans le noir

On vous accueillera tout d’abord dans une petite salle, où vous pourrez déposer votre veste, et enlever tout ce que vous avez de lumineux (montre, natel, etc). Un apéritif vous sera servi à ce moment-là.

Vous serez ensuite amenés dans une autre salle, la salle du repas. Cette salle sera complètement obscure, et vous ne l’aurez pas vue auparavant.

S'abonner à RSS - repas dans le noir